Marie-josé Bonnaud, céramiste Raku

Marie-José Bonnaud, Céramiste

Marie-José est céramiste. Une de ses spécialités : les femmes carafes déclinées selon deux techniques : la céramique traditionnelle ou la cuisson raku.

Le raku est le résultat d’une technique d’émaillage d’origine coréenne qui s’est développée dans le Japon du XVIe siècle. Il est lié essentiellement à la fabrication de bols pour la cérémonie du thé. On utilise un grès chamotté plus solide car les pièces doivent résister à de forts écarts de température. C’est avant tout un procédé de cuisson où les pièces émaillées sont rapidement portées aux environs de 980°C et défournées incandescentes, enfumées dans des caissons remplis de copeaux de bois, puis trempées dans l’eau ou laissées à l’air libre. Le hasard tient une place essentielle où chaque cuisson est une surprise et une grande leçon de modestie. Les contraintes et les aléas de cette technique font que lorsque la magie opère, chaque pièce devient une pièce unique.